Laboratoires Expanscience
A A A
Imprimer

Les conseils pratiques pour mieux vivre l'arthrose du genou

  • share on facebook
  • share on twitter
  • send this page to a friend

Genou : Les conseils pratiques

 

Nous vous proposons ici de découvrir quelques conseils pour améliorer votre vie au quotidien. Et plus précisément, des gestes simples qui peuvent soulager vos douleurs et vous aider dans vos différentes activités journalières.

 

   Cliquez sur l’onglet de l'item de votre choix :

  • Les tâches ménagères, la cuisine
  • La toilette, faire son lit, s’asseoir et se relever, la quincaillerie
  • Le bricolage, le jardinage
  • La bureautique, l’habillement, la bagagerie

 

Effectuer des tâches ménagères avec une arthrose du genou

Balayer (pelle et balayette) :

 

Pour éviter de vous pencher ou de vous accroupir, préférez une pelle et une balayette munies de longs manches.

Vous pourrez ainsi, balayer et ramasser en respectant le bien être de votre genou.

 

Faire les vitres :

 

Pour faire les vitres, vous pouvez vous servir de raclette à manche télescopique. Celle-ci vous évitera de faire des efforts pour atteindre le haut des fenêtres et donc de mettre à rudes épreuves vos genoux.

L’appareil à vapeur peut également être une solution efficace.

 

 

Passer l’aspirateur :

 

Nous vous conseillons d’utiliser un aspirateur « traîneau » plutôt qu’un aspirateur « balai », celui-ci est plus léger et maniable. Il vous demandera moins d’effort et donc sollicitera moins vos articulations.

Attention, prenez toujours appui sur le genou le moins douloureux. Si vous souffrez des deux genoux, pensez à changer régulièrement de jambe d’appui.

 

Porter les seaux :

 

Les seaux sont souvent lourds et par conséquent difficiles à porter.

Pour éviter de les soulever, glissez un plateau à roulettes sous votre seau, déplacez le d’un geste du pied. Ceci vous permettra de ne pas solliciter vos genoux.

Vous pouvez également trouver dans le commerce des seaux munis de roulettes.

Ce système peut aussi être utilisé pour les pots des plantes vertes.

 

Repasser :

 

Le repassage se fait debout. Ainsi vos genoux sont sollicités pendant un long moment.

Pour votre confort n’hésitez pas à placer un petit tabouret sous l’un de vos pieds et alterner la jambe d’appui.

 

Passer la serpillière :

 

Pour mettre fin aux agenouillements répétitifs, qui font souffrir vos genoux, choisissez plutôt un balai espagnol et un seau muni d’un système d’essorage. Ces accessoires vous permettront d’essorer sans vous baisser.

 

La cuisine :

 

 

Le placard :

 


Bien choisir la place des objets dans les placards peut vous aider à diminuer vos difficultés quotidiennes, en évitant les mouvements douloureux de vos genoux. Les objets lourds et ceux que vous utilisez fréquemment ne doivent être rangés ni trop haut, ni trop bas.

De plus, pour atteindre les étagères plus hautes, vous pouvez utiliser un escabeau léger (attention aux chutes). Mais si vous ne vous sentez pas à l’aise avec celui-ci, il existe des pinces accrocheuses qui permettent de saisir sans aucune difficulté, soit sur une étagère haute ou basse, toute sorte d’objet. (Long manche muni à son extrémité d’une pince aimantée)

Conseils pour faire sa toilette avec une arthrose du genou

La douche :

 

Si la position debout vous fait souffrir pendant votre douche et vous empêche de profiter de ce moment de détente, vous pouvez placer un petit tabouret ou siège rabattable, ou vous asseoir pour soulager vos genoux. Il existe également des barres murales qui peuvent vous aider soit à vous maintenir, soit à vous relever.

 

La baignoire :

 

Plusieurs précautions sont à prendre quand vous utilisez votre baignoire. Tout d’abord, vous pouvez l’équiper d’une poignée spéciale pour vous aider à y rentrer ou une barre d’appui mural pour vous redresser. La pose de tapis anti-dérapant peut aussi vous éviter de glisser.

 

Les gants :

 

L’utilisation d’une éponge ou d’une brosse équipée d’un manche très long, vous permettra de laver les différentes parties de votre corps sans énormément vous fléchir, et donc de ne pas trop solliciter vos genoux.

 

Faire son lit :

 

Le choix du lit :


Pour les personnes éprouvant des difficultés à se relever, il faut choisir un sommier très haut. Si cela ne suffit pas, vous pouvez placer des rehausseurs sous votre lit. (Vente dans les magasins de matériel médical).


Deux petits trucs peuvent vous aider à faire votre lit.
Tout d’abord évitez de placer votre lit contre le mur. Vous n’aurez pas à le déplacer pour le faire. Enfin, préférez une couette à des draps, elle nécessite moins d’effort et ne se borde pas.

 

S’asseoir et se relever :

 

Pour pouvoir facilement sortir des sièges, optez pour des fauteuils munis d’accoudoirs et d’un dossier droit. (Utile pour se relever)
Vous pouvez également placer des rehausseurs sous les pieds de vos fauteuils, vous aidant à vous asseoir et vous relever.

De plus, dans le cas de gonarthrose, il n’est pas recommandé de rester trop longtemps avec les genoux pliés à 90°. Pensez donc à allonger vos jambes de temps en temps.

Conseils pratiques pour le bricolage et le jardinage

 

La ceinture de menuisier :

 

Elle vous permet de toujours avoir vos outils sous la main et vous évite donc de vous baisser et de vous relever en permanence, ce qui soulage vos genoux.

 

La peinture :

 

Il existe des pinceaux télescopiques qui peuvent vous permettre d’atteindre des zones plus hautes ou plus basses, sans nécessité de vous baisser ou de vous élever.


Déboucher le siphon d’évier :

 

Pour atteindre le siphon d’évier, il est préférable de se coucher à plat dos, sous votre surface de travail. Cela évite de rester trop longtemps accroupi et donc de fatiguer vos genoux. Mais n’oubliez pas avant de vous munir de vos outils.

 

Le jardinage :

 

Choisissez un long manche pour les outils de jardinage (pelle, râteau,…), la position et le mouvement seront plus faciles et vos genoux seront moins sollicités.

 

La quincaillerie : 

 

Les prises électriques :

 


Si vous le pouvez, placez vos prises à hauteur d’homme. Cela vous évitera de vous agenouiller pour brancher votre matériel.

Quelques conseils pour améliorer le quotidien dans le cas d'une gonarthrose

 

Le siège :

 

Pour préserver votre colonne vertébrale, mais aussi vos genoux, nous vous conseillons lorsque vous passez un long moment assis à votre bureau de choisir un siège réglable en hauteur et pivotant. Vous pourrez ainsi adapter votre hauteur à celle de votre plan de travail et changer de position pour détendre vos articulations. Si votre siège possède un dossier, il assurera le maintien de votre dos. Si vous travaillez sur un tabouret, penchez-vous en avant de manière à ce que vos coudes et avants-bras reposent sur votre bureau.

 

Enfin, vous pouvez placer un repose-pieds pour reposer vos genoux. Faites une pause régulièrement, accompagnée d’exercices d’étirements de la tête et des épaules et pensez à étendre vos jambes pour soulager vos articulations.

 

L’habillement :

 

 

Pour enfiler vos pantalons ou vos chaussettes, asseyez vous. Vous aurez un meilleur équilibre. Si vous avez des difficultés, vous pouvez utiliser un enfile-collant ou un enfile-chaussette.

Si vous rencontrez des problèmes pour vous chausser, vous pouvez utiliser un chausse-pied à long manche, ce qui vous évitera de trop vous baisser. Vous pouvez également équiper vos souliers de lacets élastiques.

Le choix des chaussures est important. Evitez de porter des talons hauts et étroits qui imposent de fortes contraintes à vos genoux. Préférez des chaussures de bonne qualité capables d’absorber les chocs, ou équipez les de semelles amortissantes.

 

La bagagerie :

 

 

Les valises ou sacs de voyage:


Lorsque vous portez des bagages, évitez à tout prix de vous pencher d’un coté ou de l’autre. Equilibrez en portant un sac ou une valise de chaque coté.
Utilisez, des que cela est possible, des chariots à bagages ou utilisez des bagages à roulettes. Mais pensez à changer de bras pour ne pas fatiguer votre épaule.

 

La canne :


Il ne faut pas hésiter à prendre une canne lors de vos déplacements. Celle-ci peut grandement vous soulager et vous offrir la possibilité de marcher plus longtemps.
Cependant, il faut bien choisir sa canne. La hauteur est importante. La poignée doit arriver à mi-hauteur de votre cuisse. De plus, vous devez toujours la placer du côté opposé à la douleur.

 

Les cabas :


Comme pour les bagages, il est préférable pour votre colonne vertébrale et vos genoux d’équilibrer le poids en prenant deux sacs plutôt qu’un seul.
Si vous le pouvez, remplacer vos cabas par des caddies à roulettes. Mais ne tirez pas toujours du même coté pour ménager votre épaule.
Vous pouvez également choisir un sac à dos, mais à condition de ne pas trop le charger. Enfin, le plus simple est la livraison à domicile. Un grand nombre d’enseignes proposent aujourd’hui ce service.