Laboratoires Expanscience
A A A
Imprimer

Arthrose du genou: Les examens radiologiques

  • share on facebook
  • share on twitter
  • send this page to a friend

Genou : Les examens radiologiques

 

Pourquoi faire des radiographies pour une arthrose du genou ?

Les radiographies sont l’outil essentiel au diagnostic de l’arthrose et du suivi médical.

 

Ils sont facilement interprétables par votre médecin traitant. Ils consistent en :

 

  • Un pincement de l’interligne articulaire localisé dans la zone de pression principale de la jointure.
  • L’existence d’ostéophytes qui élargissent les contours articulaires.
  • Une condensation de l’os sous-chondral (situé sous le cartilage) dans la région du pincement articulaire.
  • Des géodes qui sont inconstantes et siègent au sein de la condensation (aspect de zones arrondies, grises dans la condensation).
  • A un stade tardif, une érosion de l’os sous-chondral localisée dans la zone de pression ou le cartilage a disparu.

 


Si vous souhaitez en savoir plus sur les radiographies et l’arthrose, cliquez ici .

 

Les radiographies permettent d’estimer la dégradation du cartilage et de l’os engendrée par l’arthrose.

 

Toutefois, il faut savoir qu’il n’existe pas de réel lien entre les lésions (décrites ci-dessus) observée et les signes cliniques comme la douleur ou la gêne fonctionnelle.

 

 

A quelle fréquence ?

Les radiographies des articulations symptomatiques sont réalisées lors de la première consultation. La fréquence de renouvellement de cet examen dépend de la vitesse d’évolution de votre arthrose. Mais c’est à votre médecin de juger des périodes où elles doivent être réalisées.

Exemples de radiographies du genou

Les types de radiographies réalisées le plus souvent sont les suivantes :

 

  • position debout,
  • genou en extension complète,
  • cliché de face,
  • clichés en schuss,
  • clichés de profil.

 

 

 

 

 

Radiographie de face du genou


La mesure du pincement articulaire est un bon indicateur du niveau d’usure de votre cartilage par l’arthrose. Celle-ci se fait au niveau où le pincement est le plus important entre les deux os sur le compartiment fémoro-tibial ou au centre du plateau tibial.