Laboratoires Expanscience
A A A
Imprimer

L'Arthrose de la Hanche: Les examens radiologiques

  • share on facebook
  • share on twitter
  • send this page to a friend

Hanche : Les examens radiologiques

 

Pourquoi des radiographies pour l'arthrose de la hanche ?

Les radiographies sont l’outil essentiel au diagnostic de l’arthrose et du suivi médical.

 

Ils sont facilement interprétables par votre médecin traitant. Ils consistent en :

 

  •  Un pincement de l’interligne articulaire localisé dans la zone de pression principale de la jointure.
  •  L’existence d’ostéophytes qui élargissent les contours articulaires.
  •  Une condensation de l’os sous-chondral (situé sous le cartilage) dans la région du pincement articulaire.
  •  Des géodes qui sont inconstantes et siègent au sein de la condensation (aspect de zones arrondies, grises dans la condensation).
  •  A un stade tardif, une érosion de l’os sous-chondral localisée dans la zone de pression ou le cartilage a disparu.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les radiographies et l’arthrose, cliquez ici .


 

Les radiographies permettent d’estimer la dégradation du cartilage et de l’os engendrée par l’arthrose.

 

Toutefois, il faut savoir qu’il n’existe pas de réel lien entre les lésions (décrites ci-dessus) observée et les signes cliniques comme la douleur ou la gêne fonctionnelle.

 

Fréquence des examens radiologiques des articulations

Les radiographies des articulations symptomatiques sont réalisées lors de la première consultation. La fréquence de renouvellement de cet examen dépend de la vitesse d’évolution de votre arthrose. Mais c’est à votre médecin de juger des périodes où elles doivent être réalisées.

Clichés de radiographies de la hanche

Le type de radiographies le plus souvent demandées est des clichés du bassin de face et des faux profils dits de Lequesne où le patient se tient debout. Les hanches peuvent également être radiographiées séparément

Radio d'arthrose de la hanche (coxarthrose)

Cliché de la hanche de face Cliché de la hanche (faux profil de Lequesne)

 

Les radiographies permettent de :

 

  •  mesurer le pincement de l’interligne articulaire. Celui-ci se fait à des sites différents sur la hanche en fonction de la coxarthrose,
  •  d’identifier une dysplasie,,
  •  d’identifier une tendance à une coxa valga.

 

La mesure du pincement articulaire est un bon indicateur du niveau d’usure de votre cartilage par l’arthrose.