Laboratoires Expanscience
A A A
Imprimer

En savoir plus sur l'arthrose de la main et des doigts

  • share on facebook
  • share on twitter
  • send this page to a friend

En savoir plus sur l'arthrose de la main et des doigts

L’arthrose de la main se développe plus souvent chez les femmes vers l’âge de la ménopause.

 

Il faut dissocier l’arthrose des doigts et la rhizarthrose.

 Radio de l'arthrose des mains

 

 

 

Articulations interphalangiennes distales (IPD)

 

Articulations interphalangiennes proximales (IPP)

 

Articulations métacarpo-phalangiennes (MCP)

La rhizarthrose touche la base du pouce ("rhiz" signifiant racine du pouce). Elle atteint l’articulation entre le trapèze et le premier métacarpien.

 

Très fréquente, elle touche plus souvent les femmes vers 50 ans. L’arthrose se développe fréquemment des 2 côtés à des stades différents. Cependant, la main dominante est plus souvent touchée.

 

A l’inverse de l'arthrose digitale, les difficultés posées par cette localisation sont beaucoup plus fonctionnelles qu’esthétiques. Mais la rhizarthrose peut être associée à l’arthrose des doigts.

 

L’arthrose des doigts :

L’arthrose des doigts est très fréquente. Elle débute habituellement vers la cinquantaine, frappe plus fréquemment les femmes et s’exacerbe souvent au moment de la ménopause.

Elle touche essentiellement les articulations interphalangiennes distales (IPD) formant les nodosités d’Heberden.

L’atteinte des articulations inter-phalangiennes proximales (IPP) est plus rare, elle engendre l’apparition des nodosités de Bouchard. Enfin l’atteinte des articulations métacarpo-phalangiennes est très rare.

 Nodosité et arthrose des doigts

Les facteurs génétiques sont très importants, l'hérédité mère-fille étant fréquente. De plus, une personne souffrant d'arthrose digitale, est souvent atteinte d’arthrose sur d'autres articulations. (Polyarthrose)

 

L’arthrose érosive des doigts est une forme rare de la maladie. Elle touche les articulations distales et moyennes. Comparativement aux autres types d’arthrose des doigts, elle correspond à une forme clinique, dont les symptômes sont importants dès leur apparition, associant signes inflammatoires locaux et douleurs. Elle commence par atteindre les IPP, puis touche les IPD et enfin les MCP; elle peut même s’étendre aux pouces.