Laboratoires Expanscience
A A A
Imprimer

Soigner l'Arthrose avec les médecines alternatives

  • share on facebook
  • share on twitter
  • send this page to a friend

Même si peu osent en parler avec leur médecin, de nombreux patients ont recours aux médecines alternatives pour soulager les maux de l'arthrose et plus particulièrement la douleur (le terme de médecine douce étant à utiliser avec précaution car certaines médecines dites " douces " comportent de réels effets indésirables).

Parmi les différentes médecines alternatives utilisées dans l'arthrose, on peut citer l'homéopathie, la phytothérapie, l'oligothérapie, l'acupuncture, la mésothérapie, l'ostéopathie et la chiropraxie.

Une enquête réalisée en 2001 (enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) menée par Statistique Canada en 2000-2001) a montré que les types de médecine les plus couramment utilisés étaient les suivants (étude menée auprès de 10.000 personnes de plus de 60 ans) :  

  • mésothérapie 15 %
  • acupuncture 6 %
  • phytothérapie 5 %
  • homéopathie 5 %

Cependant, il faut préciser que la plupart de ces personnes poursuivaient un traitement médical traditionnel. Ces médecines parallèles étaient en supplément du traitement traditionnel.

Qu'est-ce que l'homéopathie ?

medecine alternative homéopathie

L'homéopathie se fonde sur le principe de similitude : une substance toxique responsable d'une maladie serait capable de traiter cette même maladie, si elle est utilisée à dose infinitésimale (infiniment petite). Un traitement pour une même pathologie peut varier d'un individu à l'autre en fonction de son mode de vie et de son environnement.

Aujourd'hui, plusieurs médicaments différents sont prescrits par les homéopathes pour soulager l'arthrose, en fonction du profil du malade. Cependant, les effets analgésiques de l'homéopathie dans le traitement de l'arthrose ne sont pas prouvés scientifiquement. De plus, ces remèdes ne remplacent pas la médication traditionnelle, ils doivent être considérés à titre de prévention ou de suppléments à la médication.

Qu'est-ce que la phytothérapie ?

La phytothérapie est une médecine qui utilise les plantes ayant des propriétés thérapeutiques (ou plus précisément la "partie active" de ces plantes, la plus riche en principes actifs). Une fois les plantes cueillies, on procède à leur extraction par différentes méthodes. Les extraits pourront ensuite être administrés sous forme de gélules, infusions, extraits, etc.

Quelles différences entre homéopathie et phytothérapie ?

medecine alternative phytothérapie

La phytothérapie utilise des extraits de plantes obtenus selon les mêmes techniques de préparation que celles utilisées pour obtenir les composés servant de base aux dilutions homéopathiques. La différence porte sur l'origine des extraits utilisés en homéopathie qui sont d'origine végétale mais aussi animale et minérale.

Comme pour l'homéopathie, ces remèdes revendiquent la propriété de soulager certaines douleurs arthrosiques, mais leur efficacité n'est pas prouvée scientifiquement et ces remèdes ne remplacent pas la médication traditionnelle.

L'acupuncture : que peut-on en attendre ?

medecine alternative acupuncture

L'acupuncture, méthode thérapeutique qui fait partie de la médecine chinoise, est née plusieurs siècles avant Jésus-Christ. La technique d'acupuncture repose sur le placement d'aiguilles métalliques sur des points précis du corps humain, le long des méridiens, pour soulager des points douloureux ou des maladies.

L'effet antalgique et décontractant soulagerait certains patients souffrant d'arthrose.
Cependant, aucune preuve scientifique n'a été apportée pour prouver l'efficacité de l'acupuncture dans le soulagement des douleurs arthrosiques. La principale complication est l'irritation locale si votre peau est fragile.

Qu'est-ce que la mésothérapie et que peut-on en attendre ?

medecine alternative mésothérapie

La mésothérapie est une technique de traitement local. Elle permet l'injection dans le derme (sous la peau) de petites doses de médicaments (antalgiques, anti-inflammatoires…) à l'aide d'un système constitué de plusieurs aiguilles très courtes (4 mm). Cette médecine parallèle est proposée dans le traitement symptomatique de l'arthrose.
Cependant, l'efficacité de la mésothérapie n'a pas été prouvée scientifiquement dans le traitement des douleurs de l'arthrose.

Si vous vous intéressez à ce type de traitement, il est souhaitable d'en parler tout d'abord avec votre médecin.

Certains terrains allergiques ou une peau très sensible peuvent conduire à prendre de grandes précautions avant d'envisager ce type de traitement.

Qu'est-ce que l'ostéopathie ?

medecine alternative ostéopathie

L'ostéopathie est une méthode thérapeutique manuelle basée sur des techniques de mobilisation des articulations mais aussi des muscles et des tendons. Elle s'adresse essentiellement à l'arthrose rachidienne.
Elle comprend plusieurs champs d'application :

  • l'ostéopathie structurelle : cette partie traite des blocages articulaires du corps humain (appelés lésions ou dysfonctions ostéopathiques) par des techniques exclusivement manuelles (manipulations directes ou mobilisations par contractions musculaires);
  • l'ostéopathie viscérale ou ostéopathie fonctionnelle : elle concerne les organes internes ou viscères (foie, estomac, intestins, poumons…);
  • l'ostéopathie crânienne : cette branche de l'ostéopathie traite plus particulièrement la tête, en utilisant des techniques fonctionnelles spécifiques.

L'ostéopathie se trouve complètement séparée de la kinésithérapie du fait que leurs fondements, leurs capacités et leurs objectifs soient totalement différents. L'ostéopathie ne peut être exercée d'une manière sûre et compétente que par des ostéopathes. Les manipulations sont généralement indolores et ne se pratiquent jamais sans examen clinique approfondi et visualisation de clichés radiologiques. Elle peut soulager certaines douleurs arthrosiques, cependant son efficacité n'a pas été prouvée scientifiquement.

Depuis 2002, le diplôme d'ostéopathie est reconnu en France et la structuration de sa pratique se met en place. La situation reste cependant floue pour de nombreux manipulateurs non médecins, les formations n'étant actuellement pas toutes reconnues. Il n'y a pas de remboursement par la sécurité sociale excepté dans le cadre d'une consultation médicale. Enfin, il est souhaitable qu'un médecin connaissant votre situation établisse au préalable un diagnostic et vous conseille sur le traitement le plus adapté.

Qu'est-ce que la chiropraxie ?

medecine alternative chiropraxie

Ostéopathes et chiropracteurs pratiquent par manipulations, mais ils utilisent des techniques différentes. La chiropraxie est née de l'ostéopathie.

La différence porte essentiellement sur le fait que la chiropraxie cherche presque toujours la cause des symptômes au niveau de la colonne vertébrale et agit au moyen de manipulations souvent plus brusques. L'ostéopathie tient également compte de tous les autres systèmes du corps.