Laboratoires Expanscience
A A A
Imprimer

Les Douleurs de l'arthrose

  • share on facebook
  • share on twitter
  • send this page to a friend

La douleur est le principal symptôme de l’arthrose et constitue la principale cible des traitements actuels, médicamenteux ou non.

Pourquoi l’arthrose est-elle douloureuse ?

pourquoi l'arthrose est douloureuse

Pour ressentir la sensation de douleur, il faut que notre cerveau soit informé que "ça fait mal quelque part". Cela nécessite que les messages des terminaisons nerveuses circulent le long des nerfs qui vont de la moelle épinière et jusqu’au cerveau.

Or, le cartilage n'est pas innervé : il ne contient pas de terminaison nerveuse. Donc a priori, l’arthrose, maladie du cartilage, ne devrait pas être douloureuse… et pourtant elle l’est bel et bien !

Deux théories sont proposées pour expliquer la douleur du patient arthrosique :

  • la douleur vient de la souffrance des tissus de voisinage qui, eux, sont largement innervés et notamment la membrane synoviale, l'os situé sous le cartilage, les ligaments et/ou les tendons ;
  • la douleur vient du cartilage en raison de l'apparition de terminaisons nerveuses dès lors que le cartilage devient malade. Le terme technique est néo-neuro-genèse (genèse = fabrication, neuro = nerf, néo = nouvelle).

Comment réagissez-vous face à la douleur ?

Vous suivez scrupuleusement le traitement prescrit par votre médecin
Bravo, vous avez bien raison d'observer scrupuleusement les prescriptions de votre médecin. Lui seul sait vous proposer le traitement le plus adapté à votre cas.

Vous ne prenez rien
Vous avez tort, l'arthrose n'est absolument pas une fatalité.

Vous prenez un comprimé de temps en temps
Vous avez raison de vouloir soulager votre douleur, mais pourquoi attendre de souffrir pour prendre un médicament ?
Si vous suiviez à la lettre la prescription de votre médecin, vos crises pourraient être moins fréquentes et donc la douleur moins présente.

Vous préférez prendre des médicaments pour des choses plus importantes
Bien sûr, il existe des maladies plus "graves" que l'arthrose. Mais ce n'est pas une raison pour la négliger car elle peut être la source d'une gêne quotidienne importante si on la laisse évoluer sans agir.
C'est une vraie maladie des articulations qui requiert un traitement efficace : médicaments, rééducation, gestes locaux.

Vous prenez un médicament conseillé par votre voisine
Attention, seul votre médecin sait quels sont les médicaments qui vous conviennent. Prendre les médicaments de quelqu'un d'autre, sous prétexte que cela marche pour cette personne, n'est pas une bonne idée et peut parfois être dangereux. Conformez-vous à la prescription de votre médecin et, le cas échéant,
discutez avec lui du produit dont on vous a parlé.

Vous arrêtez le traitement au bout de quelques jours car il n’y a pas d’amélioration
Certains médicaments prescrits dans l'arthrose nécessitent une prise pendant plusieurs semaines avant que vous ne ressentiez une amélioration.
Soyez patient et faites confiance à votre médecin : n'hésitez pas à lui en parler car il peut, peut-être, mieux adapter votre traitement.

Vous arrêtez le traitement dès que vous vous sentez mieux
C'est une erreur. Il faut respecter la durée du traitement que vous a prescrit votre médecin. En interrompant sans avis médical un traitement efficace, vous risquez de compromettre tout le bénéfice obtenu.

Vous refusez systématiquement les infiltrations de corticoïdes
A condition d'être correctement réalisées par un médecin expérimenté, les infiltrations de corticoïdes ne doivent pas faire peur car elles sont très efficaces en cas de poussée d'arthrose, en particulier au niveau du genou, et n'abiment pas les articulations.