Laboratoires Expanscience
A A A
Imprimer

La viscosupplémentation, une solution efficace pour soigner l'arthrose de la hanche et du genou

  • share on facebook
  • share on twitter
  • send this page to a friend

A quoi sert la viscosupplémentation ?

viscosupplémentation acide hyaluronique

L’infiltration d'acide hyaluronique, également appelée viscosupplémentation, a pour but de diminuer la douleur articulaire et d'améliorer l'état fonctionnel de l'articulation arthrosique, plus particulièrement le genou ou la hanche.

L'acide hyaluronique est une substance visqueuse et élastique qui est normalement fabriquée par l'articulation et qui compose le liquide synovial (ou « synovie »). Celui-ci est riche en acide hyaluronique à l'état normal, et va lubrifier les surfaces cartilagineuses par ses propriétés visqueuses et les protéger des chocs par ses propriétés élastiques. Au cours de l'arthrose, le liquide synovial est appauvri en acide hyaluronique, ce qui rend le cartilage plus vulnérable aux forces de friction et de compression.

Les injections d'acide hyaluronique agissent plus lentement que les infiltrations de corticoïdes mais leur effet est plus durable, pouvant atteindre 8 mois à 1 an. Ce traitement peut être renouvelé.

Dans quel cas la viscosupplémentation est-elle préconisée ?

Médecin rééducateur, rhumatologue et chirurgien sont les seuls praticiens à pouvoir vous prescrire une viscosupplémentation dans divers cas d’arthrose. 

La viscosupplémentation du genou et la viscosupplémentation de la hanche est préconisée en cas d’arthrose modérée mais douloureuse, lorsque celle-ci est résistante aux autres traitements, ou quand ceux-ci sont mal tolérés ou contre-indiqués. 

Les injections d’acide hyaluronique peuvent également être prescrites lorsque l’arthrose est sévère, notamment après une destruction rapide du cartilage, ou lorsqu’une intervention chirurgicale s’avère impossible.

Comment s’effectue la viscosupplémentation de la hanche ou du genou ?

Les injections d’acide hyaluronique, peu douloureuses, sont pratiquées par un médecin rhumatologue dans un cabinet médical. En règle générale, celui-ci utilise une aiguille très fine. Le plus souvent, trois injections à une semaine d’intervalle sont préconisées, mais il se peut que le traitement s'effectue en une seule injection. Dans tous les cas, on recommande généralement de renouveler le traitement tous les ans.

Quelles précautions prendre suite à la viscosupplémentation ?

 Les effets secondaires d’une viscosupplémentation du genou ou d’une viscosupplémentation de la hanche sont rares, voire inexistants.

Cependant, par précaution, il est important, avant l’injection, de signaler à votre médecin toute infection ou tout symptôme dont vous pourriez souffrir comme le diabète, un traitement contre l’hypertension artérielle, une maladie cardio-vasculaire, un traitement anticoagulant ou fluidifiant, si vous souffrez d’une maladie infectieuse, si vous êtes allergique ou sujet aux malaises, si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, etc. 

La viscosupplémentation de la hanche ou du genou est quasi indolore – la douleur est comparable à celle d’une prise de sang. Si, suite à la viscosupplémentation, vous souffrez d’une réaction douloureuse locale persistante, consultez votre médecin. De manière générale, évitez de solliciter l’articulation qui a subi la viscosupplémentation.