Laboratoires Expanscience
A A A
Imprimer

L'Arthrose du Coude: L'explication de la formation des lésions

  • share on facebook
  • share on twitter
  • send this page to a friend

Coude : L'explication de la formation des lésions

 

Afin de mieux cerner l’explication des lésions, il est important de bien comprendre les mécanismes de fonctionnement d’une articulation saine. Si ce n’est pas votre cas, vous pouvez consulter la rubrique l'arthrose, définition et découvrir les différents éléments anatomiques d’une articulation saine.

 

L’arthrose est essentiellement une maladie du cartilage. Celui-ci est en effet la première structure articulaire lésée au cours de l’arthrose. Mais les autres éléments vont également en subir les conséquences.

 

Les mécanismes de formations des lésions sont semblables pour chaque articulation touchée.

 

Les mécanismes de formation de l’arthrose :

 

L’arthrose survient lorsqu’à la suite de phénomènes mécaniques et biologiques, se produit une destruction plus ou moins agressive du cartilage. Celle-ci devient prépondérante et des lésions apparaissent au sein du cartilage, sous forme de fissures ou plaques de cartilage qui se détachent. On parle de chondropathie (chondro = cartilage et pathie = maladie).

 

Le cartilage va essayer de cicatriser sous forme de fibrocartilage, mais celui-ci est de moins bonne qualité. Ainsi, il va plus ou moins rapidement se trouver dans l’incapacité de compenser le déséquilibre.

                                  

L’épaisseur du cartilage diminue, entraînant un pincement de l’articulation (les deux extrémités osseuses se rapprochent) et des fissures apparaissent dans le tissu cartilagineux. Elles peuvent s’étendre jusqu’à l’os sous chondral. Celui-ci en réaction au pincement va se condenser. Selon le même principe, une prolifération osseuse peut se produire du cartilage vers l’extérieur de l’articulation, entraînant l’apparition des ostéophytes.


 

Enfin, la membrane synoviale joue également un rôle important au cours de l’arthrose. La dégradation du cartilage libère des substances dans l’articulation qui vont irriter la membrane synoviale. Celle-ci va alors fabriquer du liquide articulaire en plus grande quantité qui va constituer le classique épanchement de synovie.

 

 

 

Ce liquide est également de moins bonne qualité que normalement, avec une concentration en acide hyaluronique plus faible. Il protège moins le cartilage et contribue ainsi à la dégradation de celui-ci.